Villégiature

État d’avancement

Paroles : 100%
Composition : 0%
Enregistrement : 0%
Postproduction : 0%
Chanson terminée à 25%

Impatient d’écouter cette chanson ?

Faites-le moi savoir !
Je prioriserai l’avancement suivant les demandes.

Me suivre sur les réseaux sociaux

Paroles

Subtile odeur de pluie
Tombée sur le bitume
Un été me parfume
D’une chaleur refroidie

L’analepse d’une flaque d’eau
Mirage de l’horizon
Rayon en réfraction
Loin d’un ciel indigo

Je ne table pas
Sur de l’être jetable
Poèmes blancs lilas
Fleurs en vers adorables
Aux cent heures de Paris
Au cœur de nos campagnes
Je chante et j’écris
L’amour qui m’accompagne

Attentive au silence
De la nuit impassible
Accueillant l’impossible
Au-delà de tout sens

Prémisse aux chants et cris
Des plumeux réveillés
Caressant la rosée
D’allégresses étourdies

Je ne table pas
Sur de l’être jetable
Poèmes blancs lilas
Fleurs en vers adorables
Aux cent heures de Paris
Au cœur de nos campagnes
Je chante et j’écris
L’amour qui m’accompagne

L’idoine maison
Auprès d’une rivière
Balades solitaires
Clapotis de larme en son

Je suis son lit Icaunais
Qui embrasse la Seine
Et propage dans les veines
Toute sa sensualité

L’amour ma compagne !
L’amour ta compagne !
L’amour accompagne !
Nos villes et nos campagnes !