Est-ce t’elle ? Zoé

État d’avancement

Paroles : 100%
Composition : 0%
Enregistrement : 0%
Postproduction : 0%
Chanson terminée à 25%

Impatient d’écouter cette chanson ?

Faites-le moi savoir !
Je prioriserai l’avancement suivant les demandes.

Me suivre sur les réseaux sociaux

Paroles

Le pied d’est-ce t’elle ? Caresse les marches, d’un piédestal
En un éon, sort de sa chair, épines et pierres

Il dépoussière, prend les devants, curieux du jeu
Nu sans pantoufle, il se dévoile, époustouflant

Est-ce t’elle sous la rudesse ?
Yes, ses laitues naissent
Besoin d’élan de tendresse
Si et/ou quand Zoé coule en poésie
Ses laitues naissent aussi

Les yeux d’est-ce t’elle ? Suivent une lumière, imaginaire
Guidant ses pas, d’archéologue, en dispersion

Réseaux fourbus, des épluchures, des corps humains
Elle détricote, triture et trie, ces détritus

La pleine conscience, murmure en phase, quotient des cœurs
Forces intérieures, et créatives, de renaissance

Rhizome errant, fusée gigogne, en labyrinthe
Plissure des yeux, rires sans vergogne, d’un âge vivant

Est-ce t’elle sous la rudesse ?
Yes, ses laitues naissent
Besoin d’élan de tendresse
Si et/ou quand Zoé coule en poésie
Ses laitues naissent aussi

À tous les nombres, les âmes touchées, d’or empathique
Embrassent les joies, douces fantaisies, des écorchés

L’intolérance, est accrochée, aux chandeliers
Rouges embrasés, par un aïon, trop emphatique

Est-ce t’elle sous la rudesse ?
Yes, ses laitues naissent
Besoin d’élan de tendresse
Si et/ou quand Zoé coule en poésie
Ses laitues naissent aussi