Où tout est une fois

Titre présent sur l’album « Il est tant π »

État d’avancement

Paroles : 100%
Composition : 0%
Enregistrement : 0%
Postproduction : 0%
Chanson terminée à 25%

Impatient d’écouter cette chanson ?

Faites-le moi savoir !
Je prioriserai l’avancement suivant les demandes.

    Me suivre sur les réseaux sociaux

    Paroles

    Statu quo
    D’une autochtone
    Confinée par les eaux, trempée tard un soir
    Dans le fond de l’air vernaculaire il tonne

    Une monade, au crépuscule immobile
    Une infime impulsion, d’une néguentropie subtile
    Agite les atomes glacés de mon corps entier
    Mes liens se cassent, je perds les miens
    Je passe
    Pour un gaz, vibrant sur les ondes
    Le fantôme d’Alcatraz, abhorrant les marronniers du monde


    J’ai fait le tour, je veux sortir

    Elargir la sphère, me projeter derrière, le devant

    Je fais des tours, je veux sortir

    Elargir les sphères, me projeter derrière, les devants

    Tout
    Vers d’infinis tours, je n’en sors plus – du
    Tout
    D’un faisceau de matière, au Scopitone qui fait
    Tout
    De l’inconnu, où les retours n’existent plus – du
    Tout

    Où tout est une fois, je prends la tangente
    Sans bien, sans mal
    Où tout est une fois, je prends la tangente
    En vecteur vital