Merci (face B)

Titre présent sur l’album « Il est en vie »

État d’avancement

Paroles : 100%
Composition : 100%
Enregistrement : 10%
Postproduction : 0%
Chanson terminée à 53%

Impatient d’écouter cette chanson ?

Faites-le moi savoir !
Je prioriserai l’avancement suivant les demandes.

    Me suivre sur les réseaux sociaux

    Paroles

    Voyage dans la voie lactée
    Où la lumière se dévoile
    J’y respire la clarté
    Au beau milieu des étoiles

    Cosmos où la liberté
    Assomptive peut se révéler
    Jusqu’au cœur de l’esprit
    Jusqu’à l’esprit du cœur

    D’ailleurs
    Il faut qu’on parle
    De vous à moi, de toi à moi
    Se dessine l’élan vital
    Par l’abduction picturale

    Et la transe, fusion d’énergie
    En liaison plus qu’alcaline
    Ça ne fait pas de nous des héroïnes
    Sauf celles de notre propre vie

    À pas de velours, toi belle étoile
    Tu veilles sur ma vie
    Amie fidèle je te remercie
    De ne pas mettre les voiles

    Je suis têtue et bornée de rêveries
    Tu vois la vie ne m’apprend rien
    Tout juste à suivre mon chemin
    Merci beaucoup, merci, merci bien

    Je l’avoue, je confesse
    J’ai l’autoroute du cœur
    Le boulevard des maladresses
    Et le carrefour des erreurs

    Mais quelle est cette route
    Embrumée par ces mots ?
    Cette voie du doute
    Coupe les artères de mon cerveau

    À pas de velours, toi belle étoile
    Tu veilles sur ma vie
    Amie fidèle je te remercie
    De ne pas mettre les voiles

    Je suis têtue et bornée de rêveries
    Tu vois la vie ne m’apprend rien
    Tout juste à suivre mon chemin
    Merci beaucoup, merci, merci bien

    À l’aube du déclin
    De notre civilisation
    Je choisis mes chemins
    Et mes tribulations

    Dans mes pieds et dans ma tête
    J’ai d’la joie sans adjuvant
    Et des cadences parfaites
    Pour parfaire le temps
    L’histoire du temps
    Futur passé présent

    À pas de velours, toi belle étoile
    Tu veilles sur ma vie
    Amie fidèle je te remercie
    De ne pas mettre les voiles

    Je suis têtue et bornée de rêveries
    Tu vois la vie ne m’apprend rien
    Tout juste à suivre mon chemin
    Merci beaucoup, merci, merci bien