Les saisons

Titre présent sur l’album « Il est enfantin »

État d’avancement

Paroles : 100%
Composition : 100%
Enregistrement : 25%
Postproduction : 0%
Chanson terminée à 56%

Impatient d’écouter cette chanson ?

Faites-le moi savoir !
Je prioriserai l’avancement suivant les demandes.

    Me suivre sur les réseaux sociaux

    Paroles

    D’un bout du fil à l’autre, courent pendant des heures
    Images et ambiances des évènements
    Sans perdre un paquet, du malheur, au bonheur
    On surfe sur les ondes passionnément

    De l’intérieur, une immense chaleur
    De forts sentiments raisonnant le corps
    Un écho du cœur, diapason des hauteurs
    Subtiles fréquences accueillies telles un trésor

    Je voyage dans le flux vivant des partages
    Au travers des illimitées
    Sillonné de passages secrets
    Je suis là, et en même temps je suis ailleurs
    De douces pensées emportent mon cœur
    Dans les saisons et les couleurs
    Des profondeurs sous projecteurs

    En avant vers nos récits, au carrefour de l’empathie
    On s’attache en voulant mieux s’entendre
    On rigole de nos vies, loin des standards établis
    On ne s’en veut pas d’avoir un cœur tendre

    On est comme ça, que l’on change ou pas
    Là pour l’autre sur ce brin d’existence
    Nos différences, reflètent autant de chances
    De tracer des lignes reliant nos voix

    Je voyage dans le flux vivant des partages
    Au travers des illimitées
    Sillonné de passages secrets
    Je suis là, et en même temps je suis ailleurs
    De douces pensées emportent mon cœur
    Dans les saisons et les couleurs
    Des profondeurs sous projecteurs

    Un été, était, à rester bien sage
    Un printemps, prit un temps, dans les pâturages
    Un automne, ô tonne, la tête dans les nuages
    Un hiver, rit vers, la douce fleur de l’âge
    En brisant les chaînes
    On trouve l’oxygène
    Pour être soi-même

    Je voyage dans le flux vivant des partages
    Au travers des illimitées
    Sillonné de passages secrets
    Je suis là, et en même temps je suis ailleurs
    De douces pensées emportent mon cœur
    Dans les saisons et les couleurs
    Des profondeurs sous projecteurs