Je bois

Titre présent sur l’album « Il est temps décalage »

État d’avancement

Paroles : 100%
Composition : 100%
Enregistrement : 0%
Postproduction : 0%
Chanson terminée à 50%

Impatient d’écouter cette chanson ?

Faites-le moi savoir !
Je prioriserai l’avancement suivant les demandes.

Me suivre sur les réseaux sociaux

Paroles

Allons boire un vert ou bleu ou blanc ou rouge !

Depuis le temps des goûts et saveurs citronnade
Je cherche le trop-plein, le tremplin vers la noyade
Mon verre à moitié plein loin de ces mascarades
Ne cesse de se remplir, pour une plus grande parade

Lorsque la sécheresse et la fatigue m’accablent
Cette souffrance devient peu à peu palpable
Je suis démunie et ne me sens plus capable
Comme un rocher transformé en grain de sable

À coup de cinquante centilitres parfois
Enchaînant les culs secs pour empêcher l’effroi
Sans même ressentir la soif je bois et je rebois
J’ai l’autorisation de mon surmoi

Je bois…

A l’abri des regards, je veux rester discrète
Même avec l’habitude, c’est souvent un casse-tête
Je poursuis un combat finissant par une piquette
C’est la honte, mais j’accepte, je ne suis pas parfaite

Hélas cette fantaisie qui n’est pas silencieuse
Mais sommeille dans mon corps, telle une veilleuse
N’attend que son réveil, pour devenir lumineuse
Je n’entends plus qu’elle et sa mine ennuyeuse

À cette satire, à ce poème, à cette tirade
Je viens lever mon verre, mon cœur bat la chamade
Que mon discours soit clair tel une lapalissade
Transparent comme la roche, une eau de rigolade

Ho, je bois, de l’eau